Hygiène de vie

La majorité des maladies acquises en voyage (intoxication alimentaire = turista, paludisme, dengue, chicungunya, rage, coups de soleil…) peuvent être évitées grâce à des gestes simples.

L’eau et la nourriture :
– se laver souvent les mains à l’eau et au savon ou utiliser un gel hydroalcoolique
– éviter les crudités, coquillages, produits laitiers non pasteurisés et peler les fruits soi-même
-manger les aliments bien cuits et servis chauds
-ne boire que des boissons en bouteilles capsulées ou canettes sinon la filtrer et la stériliser (bouillie 1 min ou additionnée de pastilles Aquatabs ou Micropur, 1 comprimé par litre)
-éviter les glaces et les glaçons
-se brosser les dents avec de l’eau potable

bebe globetrotter (10)Le soleil :
– s’adapter progressivement
– utiliser une crème solaire de bonne qualité et avec un indice élevé, des lunettes de soleil, un chapeau et des vêtements couvrants ( en particulier pour les enfants)

L’altitude :
– s’adapter progressivement à l’altitude. Au dessus de 3000 mètres, ne pas monter trop vite trop haut (pas plus de 400 mètres de déniveler par jour)
– boire beaucoup
– à savoir: il est déconseillé de monter au delà de 1200 mètre d’altitude avec des enfants de moins d’1 an, 2000 mètres en dessous de 2 ans, 2500 mètres entre 2 et 5ans et 3000 mètres
entre 5 et 10 ans

bebe globetrotter (102)Les animaux :
-ne pas approcher, ni caresser les animaux
-en cas de morsure, griffure ou léchage sur peau lésée, laver immédiatement avec du savon antiseptique + contacter un centre Antirabique (qui traite la rage) le plus vite possible (éventuellement
par le biais du consulat de France)
– vaccination antirabique préventive conseillée
– attention aux morsures de serpents

Baignade :
– ne pas se baigner seul en mer
– attention aux baignades en eau douce et au contact avec les sols humides (sable, boue) : risques de maladies bactériennes, virales ou parasitaires dans les zones tropicales surtout
– attention aux méduses, oursins, coraux…

????????????????????????????????????

Les moustiques (porteurs du paludisme ou malaria, nocturnes, de la dengue et du chikungunya, diurnes…) :
– porter des vêtements amples et couvrants, de préférence de couleur claire et
éventuellement imprégnés de perméthrine
– appliquer des répulsifs sur la peau toutes les 6 à 8 heures (à base de DEET ou Icaridine ou IR 35/35). Attention : déconseillés pour les enfants < à l’âge de la marche. A partir de 6 mois
uniquement dans les zones à risque de maladie grave. Précautions aussi pour les femmes enceintes.
– dormir sous climatisation ou moustiquaire imprégnée de perméthrine
– utiliser des répulsifs dans les pièces (diffuseurs électriques) ou des serpentins à l’extérieur
– attention aux points d’eau qui attirent les moustiques

NB 1: les moustiques ne se développent pas au delà de 1500 mètres d’altitude
NB 2 : les traitements anti-paludéens ne peuvent être administrés aux très jeunes enfants (se renseigner auprès d’un médecin)

Les tiques (vecteurs de l’encéphalite à tique et de la maladie le Lyme, fièvre Q et fièvre boutonneuse méditerranéenne) :
– avant d’aller en promenade, mettre des vêtements longs et fermés (pantalon dans les chaussettes), appliquer des répulsifs
– au retour de la promenade, inspecter tout le corps, retirer la tique rapidement avec un tire-tique, désinfecter le site de piqûre, surveiller la zone et consulter si inflammation qui s’aggrave

EN CAS DE FIÈVRE OU AUTRE SYMPTÔME, CONSULTER UN MÉDECIN SUR PLACE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*