Albanie

Përshëndetje !

Le 28 août 2016, nous entrons en Albanie par le nord, bien décidés à mettre à bas les préjugés tenaces qui lui collent à la peau (mafias, drogue, prostitution, corruption, pollution…).

bebe-globetrotter1109

La désillusion :

Nous longeons d’abord le joli lac de Skadar puis nous dirigeons vers les plages des alentours de Shëngjin. L’impression générale qui nous envahit : un pays « cheap ». Le bon côté, c’est un coût de la vie faible et donc pour nous la possibilité de se payer des repas gargantuesques pour 2 € à deux (Vive les byreks !) et pour tout touriste, des hôtels et appartements pour une bouchée de pain.

Mais pour le reste, les villes sont ultra bétonnées (héritage communiste), il n’y a aucune unité architecturale, le réseau électrique fait flipper.

La circulation, c’est Bagdad (quoi que ce soit peut être mieux là bas) et surtout c’est sale ! Et ça, ce n’est pas qu’un préjugé… Partout, les ordures jonchent le sol : plages, mer, rivières, villes et même des coins sauvages de montagne ! On a assisté, sous nos yeux ébahis d’occidentaux nés programmés pour le tri sélectif, à des allers-retours de restaurateurs vidant leurs poubelles dans les marais autour des plages, d’habitants balançant ouvertement leurs sacs d’ordures dans les canaux, ou le long de la route… Dur de garder un regard objectif et ouvert…

Nous ne nous sommes pas gênés pour le faire remarquer à tous les albanais qui nous demandaient le traditionnel « Do you like Albania » ? La plupart nous ont répondu que c’était culturel et que la loi n’était pas assez stricte à ce sujet (pour ne pas dire qu’il n’y a pas de loi !). Nous, on s’est imaginé que c’est le problème d’un pays qui s’est développé très rapidement à sa sortie de la dictature au début des années 90, trop par rapport à la mise en place des infrastructures et à la sensibilisation de la population.

bebe-globetrotter1105

ENVER (Hoxha, ex-dictateur)  –> NEVER !!!

La prostitution a été, à nos yeux, inexistante. Concernant la corruption, plusieurs albanais nous en ont parlé et nous ont expliqué que c’était un vrai problème pour le bon développement du pays. Selon eux, leurs politiciens sont pourris et ne font rien pour la population.

Mais quelques efforts sont tout de même faits : récemment, le nouveau gouvernement a passé un grand coup de balai au niveau immobilier : annulation de permis de construire illégaux, destruction de bâtiments construits sans autorisation sur les plages… Malgré tout, nous avons franchement eu l’impression d’être dans un  pays du tiers monde à deux pas de chez nous…

Albanie + routes = « Alarrache » !

Un 4×4 n’est franchement pas un luxe en Albanie. En dehors des « grands » axes, les routes sont en très mauvais état. On a pu voir d’énormes nids de poules, des routes totalement désunis, des morceaux de pistes au milieu de routes goudronnées (jusque là rien d’anormal dans les Balkans), mais aussi des pans entiers de routes effondrées et des chutes de pierres et glissements de terrains à faire frémir un roumain ! En guise de réparation, les ouvriers consolidaient les bords des routes avec  de pauvres murets de la hauteur d’un trottoir… Sur les autoroutes, gratuites, on peut croiser des vendeurs de fruits et légumes mais aussi des piétons qui traversent. Normal !!!

Albanais + conduite = « Albrutis » !

Comme dans tous les Balkans, les albanais ont la facheuse tendance à se prendre pour des apprentis Sébastien Loebe au volant. Mais ici, on atteint des sommets ! Pas de casques en scooter ni moto, des bus plus que bondés, des enfants jamais attachés, aucun respect du code de la route, et surtout, un (ab)usage du klaxon tout à fait particulier. Attention, décodeur indispensable : il y a le coup de klaxon « Attention je double », le « A toi la priorité », le « Salut ! », le « Avance ! C’est vert ! » et l’universel « Va te faire f**tre co****d»… Autant vous dire que les villes sont plutôt bruyantes !

bebe-globetrotter1073

Pour comprendre le problème, il y a quelques petites choses à savoir : en 1990, on comptait 2000 voitures dans le pays. Aujourd‘hui, il y en aurait 2 millions !!! Mais les premières vraies auto-écoles ne sont apparues qu’en 2010 !

De plus, les albanais aiment les grosses cylindrées et surtout les Mercedes. On trouve absolument tous les modèles de la plus ancienne à la plus récente, de la plus basique  à la plus sport ! Côté immatriculation, on trouve toutes les couleurs, toutes les nationalités et parfois même pas de plaque du tout ! « Albordel » !

La montagne, ça vous gagne !

Les montagnes recouvrent les trois quarts du territoire et sont souvent très difficile d’accès ce qui les rend sauvage. Et nous, on aime ça ! On s’empresse donc de quitter les plaines du littoral pour se faufiler sur les routes sinueuses et les pistes effrayantes dont on ne voit jamais la fin (3 heures à bon train sans croiser âme qui vive) pour aller découvrir des paysages de toute beauté…

Et des bivouacs originaux…

Tirana à 3500…

Une capitale comme on pouvait s’y attendre : bétonnée, quadrillée, avec des immeubles qui poussent comme des champignons. Un centre qui mixe vieux bâtiments communistes des années 70 et modernité. Quelques jolies rues piétonnes…

…et très rapidement, aux alentours, la vie comme  à la campagne, avec chemins en guise de routes d’accès, vergers et potagers, et réveil au chant du coq…

…un musée d’art plutôt intéressant dans lequel on peut découvrir, entre autre, la période du « réalisme socialiste » en vogue sous la dictature d’Enver Hoxha (en clair, la propagande !)…

…et un service de voierie qui a de l’humour…

bebe-globetrotter1076

Nous, on a arpenté ses rues  à 3500 tours minutes. Là, on s’est vraiment sentis albanais. Je m’explique : depuis plus d’un mois, un chat noir nous poursuit. Ca a commencé avec la chute d’une tasse en métal sur notre plaque de cuisson au diesel (à plus de 1400 balles !) qui a cassé la vitre. Puis, le mixeur Tupperware avec lequel on mitonne les petits plats de Léon nous lâche. Lors d’une manœuvre délicate en pente, la voiture dérape, on fait un petit trou à l’arrière de la cellule. Ensuite, notre voiture restée en France et prêtée à mon frère pette sa courroie de distribution. Panne électrique dans la cellule : le tableau péclote, le frigo marche une fois sur deux et on ne peut plus se servir ni du chauffage, ni de la plaque de cuisson (cassée). Des fuites apparaissent au niveau des lanterneaux et de la capucine : pluies abondantes, inondation sous le matelas : bonjour l’humidité ! Hugo oublie ses chaussures sur une piste après un arrêt baignade (dans la jolie cascade vue plus haut). Et enfin, le témoin lumineux signalant un problème avec la régénération du filtre à particule ne nous quitte plus. Résultat, on tente de suivre les recommandations du manuel et on se retrouve à 50 km/h en première dans les rues de Tirana. La grande classe ! Evidemment, véhicule sous garantie, le garage agréé Isuzu le plus proche est à Athènes (sinon, ce ne serait pas drôle…). Moral en berne en Albanie mais on tient le coup !

« Bunkerland » :

bebe-globetrotter1120

Autre curiosité locale… dans les années 70, le dictateur Hoxha, s’étant isolé du reste du monde, est en proie à la paranoïa. Redoutant une attaque nucléaire en pleine guerre froide, il commande la construction de plus de 200 000 bunkers. Au final, on estime qu’ils sont plus de 700 000 disséminés un peu partout dans le pays. Certains sont aujourd’hui reconvertis en lieux de stockage voire même en resto.

D’autres font le bonheur des colonies de chauve souris ! Frisson garantie…

Le plus fou, c’est le Bunk’art que l’on peut visiter à Tirana : un Bunker sur 6 niveaux, construit pour le dictateur ainsi que tous le gratin de l’époque, aujourd’hui reconverti en musée et lieux d’exposition.

On a même pu apercevoir un bunker à bateau dans une zone militaire désaffectée qui nous a quand même valut une expulsion ! Déçus…

bebe-globetrotter1111
Des plages paradisiaques ?

Le littoral qui descend de Vlorë à Sarandë est franchement superbe. La « Riviera » albanaise, longée par les montagnes des Alpes dinariques offrent des paysages magnifiques et des plages et criques en apparence paradisiaques. Mais nous avons eu la chance de les voir fin août, début septembre, à la fin de la saison des parasols qui envahissent les plages. Remplies d’albanais sirotant des sodas et laissant derrière eux canettes et mégots de cigarettes, elles perdent sûrement beaucoup de leur charme ! Et puis toujours ce problème d’ordures qui jonchent aussi le sol des plages…

La côte nous a tout de même offert de très beaux couchers de soleil.

Patrimoine :

L’histoire tumultueuse du pays marquée en particulier par la présence des grecs, des illyriens, des romains, des slaves puis des ottomans pendant plus de 5 siècles (le pays n’est indépendant que depuis 1912) a laissé un héritage encore visible dans quelques endroits du pays.

Pour les amoureux de l’antiquité, les anciennes cités d’Apollonia d’Illyrie et de Buthrotum sont  à visiter.

La ville de Berat, héritage de la culture ottomane classé par l’UNESCO, présente une magnifique unicité architecturale et un style très élégant et harmonieux. Le musée ethnographique est vraiment à visiter.

Dans le même genre, Girokastër, surmontée par une belle forteresse, n’est pas mal non plus…

Blue eye :

S’il y a une chose à ne pas rater en Albanie, c’est ça :

Une rivière dont jaillit une source profonde créant au fond du lit de cailloux blancs, un œil d’un bleu intense aux contours nuancés turquoise. Absolument magnifique. En plus, le cadre est féérique…

Culture :

Nous avons retrouvé ici, l’hospitalité déjà rencontrée au Kosovo. Ledi, une jeune albanaise tombée amoureuse de Léon est venue nous chercher alors que l’on mangeait dehors pour nous inviter à boire un café (et la rakia !) et partager un moment avec elle dans la maison de ses parents. Notre Super Lord a trouvé sa Super Woman albanaise !

bebe-globetrotter1138

Lorsque nous avons eu notre souci de frigo, nous avons pris un appartement près de Vlorë pour deux nuits afin de nous laisser le temps de trouver une solution. Pour 30 €, nous avons eu tout le confort nécessaire avec en prime vue sur mer. La famille de propriétaires vivant au dessus a été vraiment accueillante et nous a volontiers offert son aide. Ils ont aussi chouchouté Léon ! Un grand merci à eux.

Nous avons retrouvé aussi cette curiosité envers l’étranger qui caractérise les albanais ainsi que leur désir de faire découvrir leur pays.

Et par-dessus tout, toujours une ouverture d’esprit exemplaire au sujet de la religion. Il n’est pas rare de voir cohabiter Mosquées, Tékés, Temples et Eglises à quelques mètres. La mixité dans les familles semblent ne poser aucun problème. Un vrai bonheur !

Art2Rue :

Pour terminer, quelques beaux spécimens croisés au détour de nos péripéties.

Vous l’aurez compris, l’Albanie fût une étape un peu spéciale dans notre périple. Mais si vous n’êtres pas trop regardant et que vous cherchez des vacances pas chères et surtout insolites, l’Albanie est faite pour vous !

Ditenemir !

 

7 Des réflexions sur “Albanie

  1. Bravo pour vos photos et surtout vos commentaires. Vous me faites découvrir des pays inconnus de façon extraordinaire ! Bonne continuation et un grand MERCI .

  2. Cool votre reportage sur l’Albanie. Pour moi ce pays a été un vrai coup de cœur et comptons bien y retourner ! En effet ce pays manque « un peu » d’organisation mais le peuple donne tellement que ça efface ses côtés négatifs… bonne continuation. (Ahhh l’humidité dans la cellule tout un programme…. chez nous on essaye de trouver une solution)

    • Merci pour votre message, en effet les albanais ont beaucoup d’hospitalité a offrir et la tradition d’accueil a encore une place très forte. Espérons que le manque d’organisation (surtout pour ce qui est des déchets) ne leur ruine pas leur pays irrémédiablement.
      Bon courage pour les soirée en capucine tropicale

  3. Merci et bravo pour ces magnifiques descriptions des différents pays traversés. C’est toujours
    un plaisir de vous suivre et de vous lire. Nous avions échangé quelques instants sur l’Albanie chez GO 4X4 à la veille de votre départ, je suis très heureux que ce peuple attachant vous ait séduits ( Himarë, Blue eye, Butrint, Girokaster….que du bonheur !, ). En espérant que les soucis techniques soient derrière vous, bonne route……. ………………………………….quelle chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*