Monténégro

Doberdan !

bebe-blobe-trotteur-1064Après avoir traversé la frontière la plus longue qu’on ait vue jusque là (environ 15 km !), nous entrons en territoire Monténégrin. «La Montagne Noire » ayant décidé de s’émanciper de sa sœur serbe en 2006, elle connait alors un boom touristique international. On s’attend donc à un beau pays assaillit par le tourisme de masse. Sacré contraste quand on sort du Kosovo…

 

A notre arrivée, on se trouve d’entrée un joli bivouac dans la forêt où Léon se dégotte une monture laissée ici pour morte. Il la dompte rapidement puis finit par ne plus la lâcher une seconde…

Sur la route, les paysages sont dominés par la montagne. Au parc national de Biogradska Gora, on découvre un très joli lac cerné par une végétation luxuriante et marécageuse avec en particulier, des arbres gigantesques et d’énormes nénuphars. Sur place, un petit camping tenu par les gardes forestiers est installé en pleine forêt. Simple et convivial, plutôt sympa !

Dès notre deuxième nuit on bénéficie une fois de plus de l’hospitalité réputée des Balkans : alors que l’on cherche un endroit pour la nuit, un jeune homme sort de chez lui et nous invite  à nous installer dans le champ derrière la maison. Le lendemain matin, nous sommes invités à partager un délicieux petit déjeuner avec la famille de Dmitar dans la petite grange qui sert de cuisine extérieure. Au menu : café turc, pain maison de Nenä à se damner et fromage et yaourt confectionnés avec le lait de leurs vaches ! Léon finit totalement repu, un exploit !

Notre route se poursuit à travers les gorges de la Tara. Les eaux limpides et turquoise de la « larme de l’Europe » sont exceptionnelles. On s’offre le luxe d’un petit déjeuner au bord de la rivière.

Une piste longue et abrupte enchainant les lacets nous conduit au sommet d’une montagne pour y découvrir un lac glaciaire isolé et sauvage.

Puis nous nous dirigeons vers le grand parc national du Durmitor, le plus montagneux du pays. Un premier arrêt dans la station de Zalbljak nous conduit vers le lac noir, très joli mais beaucoup plus fréquenté.

Nous prenons ensuite une route sinueuse qui traverse le parc d’est en ouest et là, les paysages sont à couper le souffle. Pardon pour l’avalanche de photos mais on n’a pas pu départager !

Parvenus de l’autre côté du parc national, les surprises sont loin d’être terminées : nous traversons une série de tunnels juste taillés dans la roche (superbes mais un peu flippant quand même, certains s’effritent et s’effondrent) et on découvre le lac artificiel de Pivsko qui nous offre encore des paysages magnifiques.

A Pluzine, on se trouve un petit coin super calé au bord du lac et on profite du couché de soleil…

Le lendemain, pendant que Léon s’éclate au bord de l’eau, Hugo renoue avec la pêche victorieuse et nous attrape une petite truite. Notre Lord s’offre aussi son premier tour en bateau grâce à une famille du coin qui nous invite le temps d’une ballade. C’est la première fois que je peux l’observer aussi calme et impressionné. Il ne bouge pas d’un cil, mais il a l’air heureux!

Nous passons la nuit suivante au bord d’un autre lac (Vrtac) très découpé et plein de petits ilets. Un endroit vraiment calme et reposant.

Puis nous grimpons jusqu’à l’impressionnant monastère d’Ostrog taillé à flan de falaise. Il y a un monde incroyable qui vient se recueillir. Nous, on se retrouve bien bête engagés dans une crypte, devant le pope qui nous bénit et nous invite à embrasser une croix qu’il présente devant un tombeau ouvert ! Ahhh le mysticisme orthodoxe…

Nous quittons les terres  pour nous diriger vers le littoral. Arrêt dans la capitale de Podgorica pour récupérer maman/belle-maman/mamie Marie à l’aéroport puis direction Cetinje, la petite capitale historique du pays. On peut y croiser, entres autres, des demoiselles en costume traditionnelles et des gardiens de monastère qui ne plaisantent pas avec les règles !

bebe-globe-trotteur-1024

Notre route à 4 serpente entre les montagnes jusqu’à apercevoir LA vue : les bouches de Kotor. Un bras de mer qui pénètre dans un littoral montagneux pour y former de nombreuses baies aux eaux bleu nuancées. Juste M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E.

bebe-globe-trotteur-1027

Plusieurs villes très pittoresques, héritées des Vénitiens, bordent la côte.Kotor, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, présente une unicité extraordinaire, avec ses ruelles pavées et ses maisons toutes en pierres cachées derrière de hauts remparts. Un plongeon au Moyen-âge !

Herceg Novi, bâtie à flan de colline et dont la forteresse offre une vue magnifique sur sa baie…

Perast, petit village juste déposé au bord de l’eau…

bebe-globe-trotteur-1041

On profite de nos retrouvailles pour souffler ma 27ème et la 28ème bougie d’Hugo dans un joli petit appartement avec une vue 5 étoiles sur la mer et ses îlots abritant des monastères. Du luxe à consommer avec modération !

On entraîne ensuite mamie Marie dans de « folles » aventures. Elle vaincra sa claustrophobie pour nous suivre dans la grotte de Sopot…

…et son vertige pour ascensionner le mont Lovcen et y découvrir le mausolée du roi Petar Njegos…

bebe-globe-trotteur-1045

Après toutes ces émotions, on a bien mérité une après-midi plage dans une des jolies criques du littoral (il faut tout de même en trouver une où on ne se fait pas virer sous prétexte qu’elle est « private » !), et un moment de détente au parc pour Léon.

Nous filons ensuite tout au sud du pays, visiter la ville médiévale fortifiée de Bar puis tester Velika Plaza, plage longue de 12 km, bondée de parasol ! Ca perd tout de suite de son charme…

Pour terminer la visite en beauté, on file vers le lac de Skodra classé parc national pour sa biodiversité incroyable (plus de 50% des espèces d’oiseaux européennes y ont été répertoriées). Les paysages sont superbes et on se trouve un petit coin paradisiaque où on profite d’un dernier repas tous ensembles dans un joli resto familial, sans un seul touriste à l’horizon !

Il est l’heure à présent de raccompagner mamie Marie à l’aéroport et pour nous, de quitter cette perle de l’Adriatique pour aller découvrir l’Albanie.

Nous garderons un beau souvenir de notre passage ici, un paradis pour qui apprécie paysages sauvages et vieilles pierres. Avec une population franchement sympathique, ce pays a vraiment tout pour plaire. Cependant, comme dans tous les Balkans, on peut lui reprocher son problème de gestion des déchets encore un peu trop souvent abandonnés dans la nature. Mais les parcs nationaux (dont l’entrée est souvent payante) sont bien entretenus ce qui est déjà un bon début… A nous de soutenir ces efforts en nous comportant en touristes responsables.

bebe-globe-trotteur-1058

Concernant le tourisme justement, la masse de touristes nous a paru raisonnable et essentiellement concentrée sur le littoral. Donc si vous êtes du genre « ours » en vacances, plein de merveilles vous attendent dans les terres montagneuses !

bebe-globe-trotteur-1062

Dovidenja !

4 Des réflexions sur “Monténégro

  1. Merci pour ces merveilleux moments partagés dans ce magnifique pays.
    Les paysages sont à couper le souffle par leur beauté. Vertigineux même…..
    Merci pour votre accueil chaleureux, pour m avoir fait découvrir le Montenegro à votre façon, pour les moments passés avec Léon qui est un amour et pour tout.
    Bonne route à vous.
    Maman/belle-maman/Marie

  2. Bravo pour ces descriptions du Kosovo et du Montenegro, je n’ai pas encore vu mamie Marie pour voir si elle était remise des ses excursions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*