Fin du périple Ibérique

Le 22 avril, nous repassons la frontière Espagnole. Adieu pluie, morue et discrétion. Bonjour soleil (on espère !), gaspacho (notre repas du soir favoris depuis 2 mois) et exaltation.

Bebe-Globetrotter 498

La région de Castilla y León est ondulée et le paysage alterne entre nature sauvage et terres cultivées.

Bebe-Globetrotter 499

On croise sur notre route, une sorte d’habitat troglodyte encastré dans une colline de terre rouge et laissant dépassé une immense cheminée. La porte de ce qui semble être un ancien four est ouverte et on y pénètre pour découvrir quelques « trésors » enduits de glaises et même des habitants !

Nous nous dirigeons ensuite vers León, passage obligatoire pour notre Lord !

Bebe-Globetrotter 504

Nous découvrons une ville charmante, avec de beaux monuments et des habitants super sympas. C’est le week-end et l’animation dans la rue est retentissante. Les enterrements de vie de garçon et de jeune fille, tous plus loufoques les uns que les autres croisent la fanfare avant de tous se rejoindre sur les différentes places de la ville. Festif !

Petit aparté culture : nous avons appris que le nom de la ville n’a rien à voir avec le prénom mais vient de « Légion » car la ville n’était à l’origine qu’un camp de légionnaire.

Après cela, la route nous mène vers le parc National de Los Picos de Europa. Sur notre chemin, un petit arrêt au lac de Riano nous laisse rêveur. Puis, le défilé de Los Beyos, un canyon impressionnant nous conduit jusqu’à la petit ville de Cangas de Onis.

En suivant les gorges de Ponga, on se trouve un joli petit spot d’urbex et des bivouacs sauvages. Le paradis !

Le lendemain, nous partons en directions des lacs de Covadonga. Les lacs glaciaires Enol et Ercina ponctuent notre superbe randonnée. On peut aussi croiser sur le sentier les anciennes mines de Buferrera.

Nous quittons cet écrin de nature pour longer tranquillement la côte Asturienne, Cantabrique puis Basque. Un arrêt aventure pour Léon puis la curiosité nous titille à nouveau à la vue d’une usine désaffectée.

Frontière française en vue à Fontarrabie. On prend de la hauteur pour admirer la baie d’Hendaye.

On s’avance ensuite jusqu’à la pointe Higer avant de retrouver notre mère patrie (et notre mère tout court…).

On profite de notre passage par le pays-basque français pour aller à la rencontre des côtes atlantiques et des maisons typiques. A Biarritz, on entre dans Les Serres de la Milady, d’anciennes serres reconverties en atelier d’art contemporain. Concept super sympa et artistes présents sur place et prêts à échanger. A découvrir !

La côte basque c’est aussi les joies du surf !

Bebe-Globetrotter 538

A présent, les retrouvailles avec les amis et la famille s’imposent, pour faire le plein de bons moments ensemble avant notre grand départ. Rendez-vous début juin pour vous exposer les modifs apportées au véhicule et à la cellule !

Pour conclure, notre maintenant traditionnelle rubrique de tags favoris :

A bientôt !!!

2 Des réflexions sur “Fin du périple Ibérique

  1. Et bien voilà une bien belle intro avant votre grand départ! Top photos! Top reportages!
    J’attends les prochains épisodes..

    • Hey ça fait plaisir d’avoir de tes news ! Comment ça roule chez Gitou ?
      Quand tu veux pour venir nous voir pendant le voyage si t’as envie de barouder. A Bientôt Yo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*