Roumanie – partie 2

Bunà Ziuà !

Après avoir encensé les roumains pour leur gentillesse, générosité et hospitalité sans pareil nous nous voyons dans l’obligation de nuancer un peu nos propos. Au volant 80% d’entre eux sont complètement STUPIDES !!!

Il n’hésitent pas à : se garer dans un virage pour pique-niquer, couper les virages et doubler sans aucune visibilité, rouler à 90 km/h dans tout les villages, doubler alors qu’une voiture arrive en face vous obligeant a piler et vous mettre sur l’accotement… en bref pas moins d’une dizaine d’accidents évités de justesse !

Après avoir été « bloqués » 4 jours à Borsa, attendant la livraison de notre CB en urgence dans la pension de Kris, Lenuza et leurs enfants, une famille belgo-roumaine qui nous a beaucoup aidé
(www.borsa-turism.com), nous avons repris notre route en direction de la région de Bucovine.

Nous avons alors découvert ses paysages vallonnés et ses forêts de sapins noirs mystérieuses qui dissimulent de fameux monastères très anciens et recouverts de magnifiques fresques murales.

On a ensuite emprunté une longue piste à travers la forêt pour nous rendre dans le Neamt, et aller voir une curiosité locale : le lacul Rosu (lac Rouge) où Léon s’est engagé dans sa première randonnée accompagnée. Il nous a épatés par son endurance !

Ce petit lac renferme un véritable mystère : à la fin du XIXème siècle, il s’est formé suite à une énorme tempête qui a entrainé un glissement de terrain et la formation d’un bassin où s’est accumulée l’eau emprisonnant la végétation. Et aujourd’hui encore, des centaines de troncs d’arbres affleurent toujours à sa surface sans que personne ne puisse expliquer leur absence de décomposition. Il y a bien quelques légende, mais pas très crédibles…

Dans le département du  Mures, le long de jolis paysages, on découvre les ingénieux camions-ruches disséminés un peu partout.

On découvre aussi les lacs d’eaux thermales de Sovata. Mais payants et envahis par les curistes, on préfère pousser un peu plus loin, tout en haut de la ville, au fond du bois, et à notre grand amusement, on y découvre un lac libre d’accès occupé par des locaux recouverts de boue volcanique aux vertus prétendument miraculeuses. On ne résiste pas à l’envie de tester !

A l’occasion d’une après-midi rafraîchissante au bord d’une rivière, on croise M. Ingalls et son voisin revenant des champs (on a dû bouger notre voiture qui était sur leur chemin ! Authentique !).

Bebe-Globetrotter 813

Détour citadin pour visiter Sighişoara, la ville de naissance du compte Vlad Tepes, alias Vlad l’Empaleur, alias Dracula. Cette très jolie ville médiévale est en plein cœur de la Transylvanie. La légende qui l’entoure est évidemment une belle opportunité commerciale…

La route qui nous mène vers Sibiu nous permet de découvrir les villages saxons, de petites maisons colorées héritées du passage des germains dans le pays. Nous avons arpenté les rues médiévales de Sibiu et découvert une ville entourée de remparts vraiment agréable à visiter.

Ces détours citadins nous ont offert le plaisir d’admirer quelques jolis tags…

En suivant la vallée de l’Olt, nous nous rendons dans le département de Vâlcea où nos bivouacs sauvages se prêtent aux feux de camps

Mais aussi à l’urbex ! On découvre en particulier un complexe hôtelier surplombant le magnifique lac Vidra, en activité pendant la période communiste

Le long de la rivière qui suit, on observe les locaux profitant de leur week-end pour planter la tente autour d’un feu entre la rivière et la route et des membres de la communauté Rom qui en fait de même tout en vendant sa cueillette de baies et de champignons (mais tente aussi de vous taxer un peu d’essence ou 2-3 lei…). L’ambiance est assez folklorique. Nous, on se trouve un joli petit coin de paradis

Bebe-Globetrotter 838

On se délecte de tout ce que nous offre la forêt (myrtilles, mures, fraise des bois, framboises, prunes champignons en tout genre…). A notre arrivée en Roumanie, quelqu’un nous a dit « Ici, tu ne peux pas mourir de faim. La nature offre tout ce dont tu as besoin ». Nous l’avons pris au mot.

Nous descendons les gorges du Jiu et quittons la montagne pour découvrir les plaines du sud.

Un arrêt à Ponoarele, petit village caractérisé par un relief karstique particulier, nous conduit au cœur d’une grotte glissante, recouverte de boue du sol au plafond. L’aventure !

Nous rejoignons le Danube par le parc national Domogled-Valea Cernei et suivons la superbe route qui longe la Cerna, puis de nouveau une route magnifique qui longe le Danube : la route des portes de fer.

On passe la frontière par le gigantesque barrage qui enjambe le Danube, et des rives de la Serbie nous t’observons encore. Nous observons tes falaises et tes forêts, tes tours de gais et ce bel hommage à ton roi Dace, héros de ton histoire immortalisé dans la roche. Rômania nous ne t’oublierons pas !

La revedere

3 Des réflexions sur “Roumanie – partie 2

  1. Bonjour les baroudeurs,

    Super site web pour une super aventure en famille. Felicitation, le pas n’est pas facile a franchir, beaucoup de personne en reve mais ne tenteront jamais l’aventure. Changer de vie n’est pas facile. On s’imagine que le voyage n’est fait que de bon moment et que ce sont des vacances permanentes ce qui est faux. C’est avant tout sortir de la zone de confort que nous offre nos vies de sedentaires, une adaptation quotidienne qui nous maintient passionne, qui nous fait nous sentir vivant.

    Nous sommes partis 6 mois en Afrique en 2014, c’etait une aventure geniale dont nous ne sommes pas revenus completement. Une partie de nous est toujours nomade et nous insite a recidiver.
    Pour le moment nous avons decide de poser les valises en Autriche et nous avons entame l’aventure bebe. William a maintenant 6 mois et l’envie de partir decouvrir le monde avec lui se fait de plus en plus ressentir. Nous allons donc suivre votre periple avec grande attention pour avoir un peu de retour d’experience.

    En 2012 nous avons traverse une partie des Blakans pour arriver jusqu’en Grece. Vous trouverez peut etre des info qui vous interesseront sur notre site :
    http://lifetolive83.blogspot.co.at/p/2012-raid-balkans-montenegro-albanie.html

    L’annee derniere nous avons visite la Bosnie. Nous avons beaucoup aime les paysages et les pistes qui les parcourent. La ville de Mostar est jolie aussi, pour y passer quelques heures. Il faudrait que je ressorte les cartes pour retrouver les noms mais vous il y a quelques photos ici qui pourront vous aider a construire votre itineraire :
    http://lifetolive83-3.blogspot.co.at/p/bosnie-et-croatie-septembre-2015.html

    Vous n’etes finalement pas si loin de la maison, nous habitons a Graz. Si le coeur vous en dit de visiter une belle ville autrichienne et de discuter voyage nous vous acceuillerons avec plaisir. Faites moi signe.

    Mickael

  2. votre voyage est super, il fallait le faire, avec un enfant ce n’est pas évident, dommage pour lui il ne s’en souviendra pas . heureusement les photos seront là….
    Bonne continuation et bon courage, il faut profiter quant on est jeune , le temps passe très vite ,
    votre petit a bien changé il est bien mignon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*