3) Déterminer la durée du périple

Pour nous, « Plus c’est long, plus c’est bon » mais chacun fait en fonction de ses envies et de ses possibilités. Le budget est bien sûr déterminant dans le choix de la durée du périple, mais aussi les contraintes professionnelles et personnelles.
A titre personnel, j’ai la chance d’être titulaire de la fonction publique et de pouvoir bénéficier jusqu’à 10 ans de mise en disponibilité dans ma carrière. Pour le voyage, j’ai pris une disponibilité d’un an que je demanderais à renouveler chaque année.

bebe globetrotter (100)

Il faut savoir que dans le privé, rien n’est prévu par le code tu travail, ce droit est à l’appréciation de l’employeur. Cette absence donne le droit à une couverture sociale pendant la durée du congé et à une réintégration dans l’entreprise quand celui-ci se termine.
Hugo de son côté a demandé sa démission (le changement ne lui fait pas peur !). Nous sommes partis sur une durée de 3 ans car Léon étant petit, nous n’avons pour l’instant par l’impératif de la scolarisation. Cela nous permet d’avancer en prenant le temps, sans stress, et nous laisse la possibilité de visiter plusieurs continents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*