4) Choisir un mode de voyage

Comme expliqué précédemment, nous avons choisi de voyager par la route, dans un pick-up surmonté d’une cellule de vie. Ce mode de transport nous permet d’être très libre de nos mouvements tout en ayant toujours un toit sur la tête. C’est aussi économique car, hormis l’investissement de départ dans le matériel (qui est en partie récupérable à la fin du voyage), les frais relèvent quasi exclusivement du carburant et de l’alimentation.

De plus, nous souhaitons faire appel de temps en temps au couchsurfing (hébergement gratuit chez l’habitant) ainsi qu’au woofing (nourri et logé dans une exploitation agricole en échange d’une participation aux travaux de la ferme) : économies et immersion totale garantie !
Bebe globetrotter (48)D’autres choisissent de voyager par la route à pied, à vélo, en stop, par les bus, le train… D’autres encore achètent des billets d’avion tour du monde. Chacun peut trouver ce qui lui correspond en fonction de ses envies et de son budget.

Côté finance, si l’apport de départ n’est pas très élevé, il reste la possibilité de trouver des petits jobs pendant le voyage (ce que nous n’excluons pas en cas de besoins…). Cela peut être par la même occasion un moyen de faire plein de découvertes et de rencontres intéressantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*