Portugal – 1ère partie

Bebe-Globetrotter 400Début avril, nous entrons au Portugal. Nous traversons l’Algarve en passant par les petites villes côtières : Castro Marim, Tavira, Olhào, Faro… C’est là que nous découvrons les enfilades de maisons colorées, ou recouvertes d’ « azulejos » variées, les balcons et les fenêtres en fer forgés, les ruelles pavées…

 

Nous rencontrons aussi les Portugais, plus réservés mais infiniment polis et serviables. La religion est encore bien présente dans leur vie et ça se voit : beaucoup d’églises et quelques excentricités…

Bebe-Globetrotter 401

A Lagos commence le défilé de criques et de superbes falaises de carte postale. Malgré le temps pourri, les paysages sont splendides, et on se console avec l’apéro !

Avant que les filles nous quittent et rebroussent chemin, on pousse l’aventure ensemble jusqu’au Cabo de Sao Vicente, le bout du monde ! Il y a un vent de folie, les surfeurs sont nombreux à convoiter les énormes vagues qui viennent s’écraser sur les criques alentours.

Bebe-Globetrotter 407

Notre route se poursuit en famille sur la Costa Vicentina. Magnifique piste qui longe les falaises à perte de vue. Passage à gai sur l’océan à marais basse.

On visite les petits villages pittoresques que l’on croise. On a la chance de pouvoir entrer dans un moulin encore en activité à Odemira et de rencontrer son meunier. Hugo est fasciné et arrive à parler mécanique en baragouinant 10 mots de portugais…

A las minas de Sao Domingo, on fait notre première expérience de vie sur une aire pour camping car au bord d’un lac : sympathique mais un peu trop relax et trop de promiscuité à notre gout. Hugo est l’attraction des Hollandais lorsqu’il pêche son premier poisson. Énorme ! Et sans canne à pêche ! Je suis impressionnée (et un peu dégouté aussi… NB : je n’aime pas le poisson).

Bebe-Globetrotter 416

On fait une super rando sur la journée dans la campagne de l’Alentejo, les paysages sont bucoliques !

Puis on suit une piste qui nous amène au cœur des anciennes mines de cuivre de la ville. On est entouré de cratères et d’eaux acides cuivrées, on se croirait sur la planète Mars. Totalement dépaysant !

La route entre Mertola et Serpa est vraiment belle. On y découvre les cascades de Pulo de Lobo qui descendent au milieu d’une faille géologique immense.

L’Alentejo, c’est aussi le paradis de l’urbex : fermes, maisons rurales, villas bourgeoises, entrepôts… On se fait plaisir et on découvre des petites merveilles…

On y trouve aussi des petites pistes qui débouchent sur des havres de verdures et Léon en est à sa 3ème leçon de conduite.

La suite de l’Alentejo se fera sous la pluie. Moins sympa… Elle ne nous lâche pas non plus à Lisbonne. On y entre par le pont de 17 km Vasco de Gama puis on se trouve un petit « bivouac » urbain dans un quartier dortoir « charmant ».  On est réveillé le matin par… des coqs ! Sûrement déphasés par la ville, ils sont debout dès 3h du mat ! On a bien failli assassiner le symbole Portugais…

Bebe-Globetrotter 430

Que dire de Lisbonne ? C’est vaste. Nous avons énormément marché (et souvent sous la pluie)car les points d’intérêts sont très dispersés. Nous ne sommes sûrement pas restés assez longtemps pour percevoir la vraie beauté de la ville. Mais on a quand même adoré pas mal de chose : le coté très populaire de cette capitale, la simplicité des gens, les quais industriels réaménagé en bar et boites branchés des Docas, le magnifique pont du 25 Avril très « Golden Gate » qui donne beaucoup de charme à la ville, le marché de Ribeira et surtout le pole créatif LX Factory d’Alcantara qui regroupe des start-up et ateliers très hype dans une ancienne usine. Ambiance hipster assurée ! Ici même les pigeons ont le droit à une table…

Avant de vous laisser, on vous fait une petite sélection des plus beaux tags aperçus dans la ville.

A bientôt !

4 Des réflexions sur “Portugal – 1ère partie

  1. Bonjour à tous les trois,

    Votre voyage semble se dérouler idéalement, on sent que vous avez pris vos marques et Léon a l’air de se porter comme un charme!!
    C’est vraiment super de pouvoir vous suivre et un grand merci de partager ces moments (extra-)ordinaires!!
    De notre côté, nous avons plusieurs devis pour l’allongement de notre camion, il va falloir nous décider!
    A très bientôt et bonne route!

    • Bonjour !

      Oui effectivement Léon se porte très bien. Notre petit quotidien s’installe. On se régale de nos découvertes.
      Là on est en France pour quelques améliorations et derniers préparatifs et puis on repart fin du mois…

      Et vous, comment allez-vous? Départ prévu pour quand de votre côté ?

      A bientôt.

      Famille ROSTAING

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*